Bijoux et accessoires pour voyages imaginaires

Mieux connaître la fête des Morts au Mexique

L’importance de la fête des Morts

Elle est célébrée le 1er et le 2 novembre comme partout dans le monde. Toutefois, ce rendez vous revêt une autre signification pour les Mexicains, et outre l’occasion de réunir la famille et de se retrouver, le rituel des offrandes aux morts prend des airs de fête. Les gens ne se contentent pas d’offrir des friandises et de la tequila, ils organisent un véritable pique-nique dans les cimetières. Il n’est donc pas étonnant de les voir danser, chanter et s’amuser. Les têtes de mort, réalisées dans du sucre connaissent un véritable succès, en plus du pain de la mort. Des squelettes miniatures appelés aussi tête de mort sont les principaux symboles de cet évènement national.

L’origine du Dia de Muertos

La mort signifie la fin d’une vie, tout le monde y est confronté un jour ou l’autre. Selon les principes de l’équilibre du monde, un être meurt pour laisser sa place à un autre. Chaque société a développé sa propre culture autour de la question. Beaucoup de croyances tirent même leur source des cultes de la mort. La tête de mort devient un symbole de ce phénomène, car elle est représentée dans les cimetières. En ce qui concerne le Mexique, la fête des Morts date de la civilisation aztèque. L’évènement aurait donc plus de 3500 ans.

Le rituel accompli au cours de cette fête

La fête des Morts est un rite que les Mexicains ne manqueraient pour rien au monde. Quand une personne décèdait, de la nourriture et des effets personnels étaient enterrés avec lui. Ces trésors lui étaient utiles traverser le long chemin qui l’attendait. La fête des Morts est le premier évènement festif après les longs mois de sècheresse. Il est normal que tout le monde y participe, même les morts. Le pays tout entier est orné d’autels de toutes sortes, que ce soit dans les métros, les édifices publics ou encore les écoles. Concernant la célébration proprement dite, des différences sont notables en fonction des régions.

Les différentes célébrations de la fête des Morts

Se rendre sur les tombes permet de les nettoyer et de les décorer. On opte principalement pour les zempaxuchitl, qui sont des fleurs de couleur orange. Les Mexicains utilisent aussi les bougies en guise d’ornements pour ces jours de festivités. Il est important de choisir des offrandes suivant un certain ordre. Ainsi, les personnes qui sont mortes tout récemment n’ont pas encore eu la permission de revenir sur terre. En conséquence, on ne leur donne aucune offrande, ni même des friandises en forme de tête de mort.



Pour aller plus loin, consultez nos pages complémentaires :